Open BIM

Dans l'environnement Open BIM, les projets se résolvent de manière collaborative et progressive, étant donné que ceux-ci se définissent au fur et à mesure que les membres de l'équipe établissent des propositions et des solutions pour tous les aspects du projet: structures, installations, urbanisme, mobilier, environnement, etc.

Open BIM comme outil de projet

Dualité des environnements de travail

La dualité existante entre les environnements de travail est une des caractéristiques les plus importantes du flux de travail implémenté dans BIMserver.center. Les fichiers natifs des applications utilisées pour développer les projets demeurent à tout moment dans le l'environnement privé, et ne sont pas partagés dans le cloud. Ce sont seulement les fichiers IFC générés par chaque application, avec les résultats finaux et les solutions adoptées, qui sont partagés sur BIMserver.center pour permettre le développement collaboratif du projet.

Formats ouverts

La caractéristique principale de la technologie Open BIM est qu'elle est basée sur l'utilisation de formats d'échange standards IFC.

À travers l'utilisation de ce format, qui est standard et public et qui, concrètement, n'est lié à aucun développeur, la durabilité du travail réalisé est garantie, puisqu'il ne dépend pas des applications employées. De même, les fichiers de données propres à ces applications, du point de vue de la durabilité du projet, restent relégués à un rôle auxiliaire, étant donné que c'est le fichier IFC généré qui est établi comme apport final au projet (par exemple, un calcul structural réalisé avec une application concrète, peut être facilement vérifié avec une autre application à partir du fichier IFC généré).

Dans le même temps, la communication réelle et efficace entre les utilisateurs est possible, étant donné qu'actuellement ces formats peuvent être lus et générés par la majorité des applications employées dans le développement de projets.

Descriptions spécialisées

Dans le flux de travail Open BIM proposé, il est établi que la description des éléments qui composent le projet, du point de vue technique, est réalisée dans chacune des applications spécialisées utilisées.

Dans le flux de travail instauré par les applications BIM classiques, l'intention est de gérer toute l'information du projet depuis une seule application et sur un seul fichier de données. Cela est simplement impossible. Il suffit de voir les différentes descriptions qu'un local ou qu'un espace puisse avoir du point de vue structural, acoustique, thermique, de la prévention des incendies, de l'installation électrique, etc. et, en plus, à partir des différentes normes applicables dans chaque pays. Dans le cas de l'équipement, cette impossibilité est encore plus évidente (consommation électrique, niveau de bruit, disposition des ancrages, conceptualisation normative, couleurs et textures, manuels techniques, métrés et budget, maintenance, etc.).

Dans le flux de travail Open BIM proposé, les descriptions sont hautement spécialisées, étant donné qu'elles sont réalisées depuis les applications spécifiques utilisées. C'est-à-dire, chaque utilisateur gère uniquement l'information dont il est responsable et qui, aussi, lui est nécessaire.

Actualisations unidirectionnelles

Le concept de synchronisation entre les modèles des différentes applications s'introduit dans la spécification classique du flux de travail BIM. Fondamentalement, cela consiste à ce que quand deux applications, ou plus, gèrent des données qui affectent les modèles de chacune d'elles, un protocole de communication qui permet un échange de données bidirectionnel entre ces modèles de manière automatique doit être établi, garantissant ou, mieux, obligeant ces données à être toujours les mêmes. Cet exposé présente une paire de problèmes graves.

D'un côté, il ne s'établit pas de hiérarchie claire dans les données introduites, ce qui suppose, pour les utilisateurs, une méconnaissance sur quelle information est valide ou quels éléments sont plus importants que d'autres.

D'un autre côté, on empêche d'avoir des modèles de calcul découplés et simplifiés, en introduisant des niveaux de complexité inefficaces et, en plus, impossible à assumer pour les différentes disciplines.

Dans le flux de travail Open BIM proposé, on propose de travailler avec des actualisations continues et unidirectionnelles, en construisant le modèle BIM de manière progressive. De cette manière, chaque donnée ou concept se trouve dans un seul endroit, celui qui lui correspond, et se déplace dans une seule direction. Chaque utilisateur apporte des solutions concrètement pour sa discipline, en pouvant visualiser à tout moment les solutions adoptées par les autres utilisateurs, mais pourra seulement éditer, de manière découplée, la partie du projet qui lui a été assignée, et depuis l'application spécifique destinée à cette finalité.

De cette manière, une répartition claire des responsabilités est garantie, étant donné que chaque utilisateur apporte au projet uniquement l'information dont il est responsable. En même temps, le modèle BIM est continuellement actualisé et développé, en s'enrichissant de toute l'information apportée par chacun des utilisateurs.

Technologie Open BIM

BIMserver.center

Formulaire de contact